Romarin

Romarin

D’origine exotique, son nom, rosmarinus signifie rosée de mer. Chez les grecs et les romains c’est la plante emblématique du triomphe. C’est un arbrisseau qui peut atteindre au plus haut, la taille d’un 
Les feuilles sont linéaires. Leur face supérieure est convexe et luisante, leur face inférieure concave et blanche.
Les fleurs sont bleu pâle, mais peuvent être bleu plus soutenu ou blanches.
 
 
Le fruit de couleur brune possède 4 akènes réunis.
Lu 417 fois

Informations

  • Nom courant: Romarin
  • Nom scientifique: Rosmarinus officinalis L.
  • Famille: Lamiaceae
  • Espèce exotique: Oui
  • Espèce indigène: Non
  • Endémique de la Réunion: Non
  • Plante protégée: Non
  • Propriétés médicinales et recettes:
    L’essence de romarin est principalement constituée d’α-pinène, de cinéole de camphre, de bornéol,…
    A la Réunion l’infusion de romarin est qualifiée de tisane sézisman. Elle est préconisée après un choc émotionnel, une grande frayeur. Elle est utilisée pour traiter l’anxiété et l’angoisse. Il est également utilisé traditionnellement pour améliorer la circulation sanguine et apporter un apaisement des douleurs consécutives aux rhumatismes. Il serait un puissant antioxydant, et actif sur les troubles digestifs et du foie. Il est cholorétique, cholagogue, antispasmodique et diurétique.
    En usage externe (huiles, pommades) il peut être utilisé comme cicatrisant .
     
    Faire bouillir une tasse d’eau, éteindre le feu, ajouter l’équivalent d’une cuillerée rase de feuilles de romarin séchées, laisser infuser une dizaine de minutes.
     
    L’infusion de romarin est déconseillée aux femmes enceintes et aux jeunes enfants. Peut provoquer une crise d’épilepsie. Un excès peut provoquer des irritations des voies urinaires et des colites.

     

  • Toxicité: Non

Laissez un commentaire

Aplamedom Réunion. Zerbaz Péi, Pratiques et utilisations des tisanes à l’île de la Réunion. Azalées Editions 2011.
Atik Bekkara F., Bousmaha L., Taleb Bendiab S.A., Boti J. B., Casanova J. Composition chimique de l’huile essentielle de Rosmarinus officinalis L poussant à l’état spontané et cultivé de la région de Tlemcen. Biologie & Santé vol. 7, n°1, 2007.
Lavergne Roger. Les plantes médicinales réunionnaises d’aujourd’hui. Editions Orphie 2008.

 

Plus dans cette catégorie : « Citronnelle Curcuma »
Image non disponible
Image non disponible
Calque Titre
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Slider

 


L'Aplamedom Réunion est une association pluridisciplinaire administrée par des bénévoles du milieu médical, universitaire, industriel et agricole.

 

 © 2015 Aplamedom. Tous droits réservés.
Site internet : Site Web Réunion.