Livres recommandés

AMBAVILLE

 Plante inscrite à la Pharmacopée Française

Informations

  • Nom courant Ambaville
  • Nom scientifique Hubertia ambavilla var. ambavilla
  • Famille Asteraceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Non
  • Endémique de la Réunion Oui
  • Plante protégée Non
  • Plante médicinale
    Les feuilles d'ambaville sont principalement constituées de tanins, de proanthocyanidols, de flavonoïdes, d'un complexe glucidique qui est le principe actif, et d'une huile essentielle riche en allo-aromadendrène et pinène.
    L'ambavile es un anti-inflammatoire et cicatrisant, tant en usage interne qu'externe. On peut l'utiliser en association dans des tisanes avec les feuilles de bois d'osto, pour traiter les gastrites et ulcères de l'estomac. Les tisanes d'ambaville peuvent également être utilisées  pour lutter contre les troubles de la circulation veineuse et le diabète. En usage externe (en bains ou en poudre de feuilles), il est utilisé dans le traitement des bobos et des érythèmes fessiers du nourrisson.
  • Lieu la Réunion Nord, Nord-Est, Sud-Est
  • Altitude Les hauts
  • Toxicité Non
Publié dans Plantes de la Réunion

AYAPANA

 Plante inscrite à la Pharmacopée Française

Informations

  • Nom courant Ayapana
  • Autre nom Yapana
  • Nom scientifique Ayapana triplinervis
  • Famille Asteraceae
  • Espèce exotique Oui
  • Espèce indigène Non
  • Endémique de la Réunion Non
  • Plante protégée Non
  • Plante médicinale
     Les feuilles de l’ayapana sont principalement constituées d’alcaloïdes, de saponosides, de tanins, de coumarine et d’une huile essentielle contenant des dérivés triterpéniques et un phénol.
    Localement l’ayapana est utilisé dans la tisane classique des indigestions, maux d’estomac et flatulences. 3 à 6 feuilles par tasse d’eau bouillante en infusion de 10 minutes, à boire après les repas ou aux premiers symptômes de l’indigestion ou brûlures de l’estomac.
  • Lieu la Réunion Ouest, Nord, Sud, Est, Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Est, Sud-Ouest
  • Altitude Les bas, Les hauts
  • Toxicité Non
Publié dans Plantes de la Réunion

BOIS AMER

Espèce endémique de la Réunion, très rare dans la nature, mais aujourd’hui très présente dans les jardins créoles, il n’existe qu’à basse altitude, sans doute en zones semi-sèches. Cette plante est hétérophylle. Adulte, c’est un arbuste à petites feuilles arrondies, au bois jaunes. Les sujets jeunes sont épineux et portent des feuilles minuscules et luisantes. Chez les adultes, les fleurs sont blanches. 
Les fruits sont des baies vertes, ressemblant à un piment et contenant plusieurs graines brunes en forme de lamelle, englobées dans un latex.
 

 

Informations

  • Nom courant Bois amer
  • Autre nom Calac à Maurice, Bois de ronde à Rodrigues.
  • Nom scientifique Carissa spinarum L, ; Arduina xylopicron (Thouars) Baill,
  • Famille Apocynaceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Non
  • Endémique de la Réunion Oui
  • Plante protégée Oui
  • Plante médicinale
    L’écorce de cet arbuste contiendrait des alcaloïdes et des saponosides.
         Le bois amer était considéré comme un remède spécifique de la typhoïde en association avec le bois de pintade et d’autres plantes        endémiques de l’île. Il était aussi employé contre les maladies vénériennes. Remède introuvable de nos jours, c’est une plante                  protégée par le décret de Février 1987.
  • Lieu la Réunion Ouest
  • Altitude Les bas
  • Toxicité Oui
Publié dans Plantes de la Réunion

BOIS D'ARNETTE

 Plante inscrite à la Pharmacopée Française

Informations

  • Nom courant bois d'arnette
  • Autre nom bois de reinette
  • Nom scientifique Dodonaea viscosa
  • Famille Sapindaceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Oui
  • Endémique de la Réunion Non
  • Plante protégée Non
  • Plante médicinale
    Les feuilles, les tiges feuillées ou encore les écorces de la plante seraient constituées de polyphénols: tanins, proanthocyanidols, flavonoïdes et de résine.
    Cette plante serait diurétique, ant-inflammatoire et antirhumatismal. En usage interne (décoction de 25g de feuilles sèches ou 100g de feuilles fraîches dans 1l d'eau bouillante), le bois d'arnette élimine les déchets. Il aurait aussi une légère action hypocholestérolémiante. Associé à d'autres plantes médicinales (ambaville et bois d'osto), il est utilisé pour traiter les ulcères de l'estomac. En usage externe, les feuilles écrasées avec du gingembre, gros chiendent, patte poule, sont utilisées en cataplasmes contre les entorses, les foulures, les contusions et les rhumatismes. Certains l'emploieraient aussi en bains défatiguants et toniques.
  • Altitude Les bas, Les hauts
  • Toxicité Non
Publié dans Plantes de la Réunion

BOIS D'OLIVE NOIR

Plante inscrite à la Pharmacopée Française.

Informations

  • Nom courant Bois d'olive noir
  • Nom scientifique Olea europaea ssp. africana
  • Famille Oleaceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Oui
  • Endémique de la Réunion Non
  • Plante protégée Non
  • Plante médicinale
    Les feuilles de bois d’olive noir contiendraient essentiellement des alcaloïdes, des saponosides, des stérols et des triterpènes.
    En usage externe, les feuilles sont utilisées contre la gastro-entérite du nourrisson, la fièvre, les rhumatismes, le diabète, la diarrhée et comme anti-hypertenseur.
  • Toxicité Oui
Publié dans Plantes de la Réunion

BOIS D'OSTO

  Plante inscrite à la Pharmacopée Française

 

Informations

  • Nom courant Bois d'osto
  • Nom scientifique Antirhea borbonica
  • Famille Rubiaceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Non
  • Endémique de la Réunion Oui
  • Plante protégée Non
  • Plante médicinale
    Les feuilles et l’écorce du bois d’osto contiennent principalement des alcaloïdes, des saponosides, des tanins et des flavonoïdes.
       En usage interne, les feuilles et l’écorce sont antidiarrhéiques, anti-inflammatoires, anti-ulcéreuses gastriques et antidiabétiques.             Elles sont également utilisées dans le traitement pour l’excès de cholestérol. A consommer sous forme de tisane, avec 2 à 3 feuilles         par tasse d’eau, que l’on aura laissée bouillir pendant 3 minutes et infuser pendant 10 minutes. Cette tisane est à prendre à jeun le         matin et avant chaque repas (en plus du traitement médicamenteux classique).
        En usage externe (poudre de feuilles séchées ou compresses), les feuilles sont cicatrisantes et vulnéraires.
  • Toxicité Non
Publié dans Plantes de la Réunion

BOIS DE CHENILLE

 
Espèce indigène rare de la Réunion, on le retrouve uniquement au niveau des zones semi-sèches de basse altitude. Arbuste pouvant atteindre 4 m  de haut, il est hétérophylle.
Les feuilles adultes sont assez large, glabre et elliptique à ovale, aigu à acuminé au sommet. Les feuilles juvéniles sont quant à elles étroitement linéaires.
Les fleurs sont en cymes corymbiformes. Leurs corolles sont blanches.
Les fruits sont des drupes souvent tétralobées.

 

Informations

  • Nom courant Bois de chenille
  • Autre nom verveine malgache
  • Nom scientifique Clerodendron heterophyllum (Poiret) R. Br. ; Volkameria heterophylla Poiret
  • Famille Lamiaceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Oui
  • Endémique de la Réunion Non
  • Plante protégée Oui
  • Plante médicinale
        
         Le bois de chenille a été testé positif pour les tests recherchant la présence : d’alcaloïdes, de terpènes, de stéroïdes et de flavonoïdes.
    Le bois de chenille serait antispasmodique, anti-diarrhéique, et aurait également des propriétés d’hypotenseur. Les feuilles de cette plante sont utilisées en tisane fébrifuges. En usage externe, il serait efficace contre les poux.
  • Lieu la Réunion Ouest, Nord-Ouest, Sud-Ouest
  • Altitude Les bas
  • Toxicité Oui
Publié dans Plantes de la Réunion

BOIS DE DEMOISELLE

 Plante inscrite à la Pharmacopée Française

Informations

  • Nom courant Bois de demoiselle
  • Nom scientifique Phyllanthus casticum
  • Famille Phyllanthaceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Oui
  • Endémique de la Réunion Non
  • Plante protégée Non
  • Plante médicinale
    Les feuilles contiennent des polyphénols : flavanes, saponosides, tanins galliques et proanthocyanidols.
    A forte dose en infusion (2 à 3 branches feuillées par tasse d’eau), les feuilles sont diurétiques, emménagogues et abortives. L’écorce est astringente et antidysentérique. Elle est utilisée dans les cas de dysentérie, leucorrhées et ulcères d’estomac. L’écorce  et les tiges de bois de demoiselle entrent dans la composition des tisanes amaigrissantes.
  • Lieu la Réunion Ouest, Nord, Sud, Est, Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Est, Sud-Ouest
  • Altitude Les bas
  • Toxicité Oui
Publié dans Plantes de la Réunion

BOIS DE GAULETTE

 
Le genre Doratoxylon a 5 espèces dont une seule qui serait indigène de la Réunion, la variété apetalumOn la retrouve  dans les forêts humides à semi-sèches. Cet arbre peut mesurer jusqu’à 15 m de haut.
Il est hétérophylle : les feuilles  juvéniles sont de petites tailles et sont découpées, alors que les feuilles adultes ont des folioles entières.  
Les  fleurs  sont  regroupées  en masses compactes.  Leurs étamines sont jaunâtres.  Les calices, de ces fleurs apétales sont dorés. 
Le fruit est noir, ovoïde, de la taille d’une petite olive.

 
 
 
 
 
 

Informations

  • Nom courant Bois de gaulette
  • Autre nom bois de gaulette rouge ; bois de sagaye
  • Nom scientifique Doratoxylon apetalum (Poiret) Radlk
  • Famille Sapindaceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Oui
  • Endémique de la Réunion Non
  • Plante protégée Non
  • Plante médicinale
     
       Le bois de gaulette est riche en saponosides.Il serait probablement un bon diurétique et un anti-inflammatoire
         Plante anti-inflammatoire et diurétique. Aussi utilisée pour ses propriétés dépuratives et raffraichissantes. le bois de gaulette est              riche en saponosides
         Pour les tisanes de bois de gaulettes, il est possible d'utiliser les feuilles la tige ou bien l'écorce.
         Attention cependant, les saponosides qui le composent font que cette tisane n'est utilisée que dans des courtes durées et est                    interdite aux enfants.
  • Lieu la Réunion Ouest, Sud-Est, Sud-Ouest
  • Altitude Les bas, Les hauts
  • Toxicité Oui
Publié dans Plantes de la Réunion

BOIS DE JOLI COEUR

Plante inscrite à la Pharmacopée Française

Informations

  • Nom courant bois de joli coeur
  • Nom scientifique Pittosporum senacia
  • Famille Pittosporaceae
  • Espèce exotique Non
  • Espèce indigène Non
  • Endémique de la Réunion Oui
  • Plante protégée Non
  • Plante médicinale
    Les feuilles de joli cœur sont constituées principalement d'alcaloïdes, de phénols et une quantité importante de saponosides.
    Le joli cœur se retrouve dans plusieurs « tisanes refroidissement », en mélange avec d'autres plantes. On lui prête des propriétés dépuratives, cholérétiques, cholagogues et antispasmodiques des voies biliaires. Il fait la vidange de la vésicule biliaire. A forte dose, il devient laxatif (à cause du fort taux de saponosides qui provoquent la mort des globules rouges). A consommer avec précaution. En usage externe (compresse), le joli cœur peut traiter l'acné juvénile.
  • Toxicité Non
Publié dans Plantes de la Réunion
Page 1 sur 4
Image non disponible
Image non disponible
Calque Titre
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Slider

 


L'Aplamedom Réunion est une association pluridisciplinaire administrée par des bénévoles du milieu médical, universitaire, industriel et agricole.

 

 © 2015 Aplamedom. Tous droits réservés.
Site internet : Site Web Réunion.